Ils étaient 150 à déposer leur dossier de candidature sur le site de Grand Bivouac l’année dernière. Objectif : être retenu en tant que résident de la Villa Marco-Polo, une initiative privée qui accompagne une sélection de jeunes “dans leur projet de raconter le monde”.  12 filles et 3 garçons, pour 14 projets, ont été sélectionnés.

2014-08-06_182143

Très intéressée par le concept, j’ai rencontré Béatrice Roman-Amat, qui va passer un peu plus de deux mois en Inde à l’automne 2014. Son projet : partir à la rencontre de quatre groupes ethniques différents, installés aux quatre coins du pays.

Villa-marco-polo-Pondibea

Ces quatre groupes de populations dites « tribales » incarnent à ses yeux l’immense diversité, humaine et géographique, du sous-continent indien. Il s’agit des Raïka (ou Rabari), Khasi, Santal et des Irula.

“Les Raïka sont des éleveurs nomades de dromadaires et de moutons, qui vivent au nord-ouest de l’Inde, dans le désert du Thar. Ils ont de lointaines origines persanes. Les Khasi habitent dans les collines de l’Etat du Meghalaya (le « domaine des nuages »), dans l’extrême nord-est de l’Inde, près de la frontière avec le Bangladesh. Leur organisation sociale traditionnelle est matrilinéaire. Ils sont aujourd’hui majoritairement chrétiens. Les Santal sont une ethnie présente dans l’est de l’Inde, notamment les Etat du Bihar et de l’Orissa. Ils sont connus pour leur tradition orale très riche, leurs rituels chantés et dansés. Enfin, les Irula, à la peau sombre, sont installés au Tamil Nadu, au sud-est de la péninsule indienne. Ils étaient encore il y a peu de temps des chasseurs cueilleurs,  connaissant sur le bout des doigts les vertus des plantes médicinales et chassant les serpents pour leur peau.”

La restitution du voyage prendra chez Béatrice la forme d’un conte pour enfants illustré. Le jeune Prakash, écolier un peu rêveur, va avoir l’incroyable chance de rencontrer Ganesh, le dieu à tête d’éléphant qui aide à surmonter les obstacles. Il propose à Prakash de lui exaucer son voeu : rencontrer les tribus qui le font tant rêver à l’école.

Ganesh, qui est toujours accompagné d’une petite souris, offre à Prakash la possibilité de voyager sur son dos pendant 4 nuits !  Seule condition : Prakash doit lui rapporter un objet de chaque voyage. Un poil de moustache de tigre, par exemple…


Pour suivre le voyage de Béatrice, lisez son blog “Sur les pas de Prakash”, et voici un lien vers son compte Twitter.


> Vous êtes tentés par l’aventure Villa Marco-Polo ? Pour déposer votre dossier de candidature, c’est ici.

> Pour découvrir et soutenir les grands voyageurs de demain, cliquez là.