Pour nettoyer les océans des déchets qui les polluent, Boyan Slat, jeune Hollandais de 19 ans, propose la construction d’un entonnoir géant. Pour réaliser son projet, il lui manque 2 millions de dollars.

The Ocean Cleanup

Il y a ceux qui râlent sur les humains qui jettent, d’autres qui s’inquiètent des firmes qui polluent et enfin d’autres qui prennent les choses en main. Boyan Slat fait partie de la dernière catégorie. A l’âge de 16 ans, le jeune étudiant effectua une plongée sous-marine en Grèce. Son constat est alarmant : le nombre de déchets est supérieur au nombre de poissons. Ce fut le point de départ de deux longues années de recherche. Comment nettoyer les océans, de la manière la plus écologique qui soit ?

Début 2012, le jeune garçon a l’idée de construire une machine en forme d’entonnoir grand format.

« J’ai décidé de me servir des courants et des vents pour amener le plastique à moi », explique le jeune homme dans un entretien publié mardi 10 juin par Le Matin.

The Ocean Cleanup

Après plus de six mois de tests et de réflexions, le jeune Boyan a présenté son projet «The Ocean Cleanup» devant l’organisation TedXDelft. Cette organisation américaine à but non lucratif soutient les projets et les initiatives qui agissent en faveur d’un monde nouveau et meilleur.

La même année, le concept a été récompensé par le prix « Meilleur Outil Design » remis par l’université de technologie de Delft (Pays-Bas). Parallèlement, Boyan a été reconnu par l’entreprise Intel comme l’un des vingt plus jeunes entrepreneurs prometteurs au monde. Le mois dernier, il a présenté son projet à New York, une réflexion résumée en 530 pages pour promouvoir sa nouvelle campagne de levée de fonds.

Boyan-3

En 2013 naît officiellement sa fondation «The Ocean Cleanup». 100 volontaires se mettent à œuvrer sur ce projet. Le but: développer des technologies pour extraire, prévenir et intercepter les objets en plastique qui polluent les océans. Afin de prouver le bon fonctionnement et la faisabilité de son projet, le jeune Boyan a mis en « pause » ses études d’ingénieur aérospatial. Pour mener à bien ses recherches, le jeune étudiant a lancé une première campagne de financement participatif réussie, puisque 90 000 dollars ont été récoltés. Selon les expérimentations menées par la suite, la méthode développée permettrait de débarrasser l’Océan Pacifique de la moitié des déchets et tout cela en moins de 10 ans.

The Ocean Cleanup

Après avoir prouvé le bien fondé et l’intérêt de son projet, Boyan veut aller encore plus loin, en effet, selon lui, «cette méthode prouve que nettoyer les océans n’est pas une chose impossible». La fondation «The Ocean Cleanup» demande un soutien de deux millions de dollars. Sur le site de la campagne, les dons sont répertoriés par « kilos de déchets » retirés. Pour exemple, 6,21 dollars suffisent pour extraire un kilo de déchets de l’océan. 1.3 millions de dollars ont été récoltés pour l’instant sur les deux millions attendus.

Cette vidéo présente le travail et l’accomplissement de deux années de recherches :


En savoir plus : http://www.theoceancleanup.com/